Journée de la Déportation, des absents

Publié le par Gérard PIEL

Dimanche j'étais présent avec Cécile Dumas aux commémorations de la Journée de la déportation, d'abord au cimetière devant la stèle en hommage à ceux et celles qui se sont pas revenus des camps puis place des Martyrs de la Résistance où mon camarade Emile Gente, un des derniers déportés politiques encore vivant, a fait un discours de combat et émouvant.

Evidemment, les conseillers municipaux du F'haine n'étaient pas présents. Comment pourraient-ils participer à une journée qui rend hommage aux victimes de la barbarie nazie, à ceux et celles qui ont résisté face au fascisme ?

Ils sont aujourd'hui les porteurs de l'idéologie raciste et xénophobe qui stigmatise et discrimine.

Mais ils n'étaient pas les seuls absents, ni l'élu socialiste ni celui d'EELV n'étaient présents. Comme pour le mandat précédent, ils ignorent systématiquement cette journée et ces cérémonies. Il est vrai que cela se passe toujours le dernier dimanche d'avril et le dimanche c'est sacré pour les représentants du gouvernement qui veut faire ouvrir tous les commerces ce jour-là. Alors, hommage aux déportés ou courses dominicales dans les grandes surfaces, il faut choisir !

On a pas les mêmes valeurs....

Devant le monument Place des Martyrs de la Résistance

Devant le monument Place des Martyrs de la Résistance

Publié dans Antibes-CASA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article