L’acharnement sur les pauvres

Publié le par Gérard PIEL

L’acharnement sur les pauvres

Depuis le 1er avril, 40 000 familles vivent dans l’angoisse de se retrouver à la rue suite à une expulsion locative. La plupart n’ont pas les moyens financiers de payer des loyers au montant exorbitant.


L’accompagnement de ces personnes doit être effectué par les services sociaux. Ceux-ci sont débordés et ne peuvent plus assurer. Des hommes, des femmes et des enfants plongent ainsi chaque jour un peu plus dans ma misère. Leur dette s’aggrave y compris à cause des frais d’huissiers qui ponctuent cette dérive économique et sociale.


Prenons un exemple : un commandement de payer pour 4 977 € déposé dans la boite aux lettres est facturé 172,25 €. Ce commandement est toujours composé des mêmes feuillets et d’une page qui détaille les impayés, 172,25€ pour une circulaire.


Prenez soin de lire le détail du coût, par exemple les frais de déplacement à 7,48€ pour 800m de distance…


Comme quoi on peut gagner sa vie sur la misère des gens…

Commenter cet article

Roro ch´timi 07/07/2014 20:18

Même les inventeurs salaries sont spoliés et ruines par une justice lamentable, aidée d'avocats véreux et de parlementaires partisans. Nous sommes en democrature c'est indéniable. Pour illustrer ceci je vous suggère de consulter le site " maveritesur" a la page,15 vous y trouverez tous les détails.