98 ans à la rue... irresponsables ??

Publié le par Gérard PIEL

Il y a quelques années j'ai été condamné par la justice pour avoir soi-disant traité d'enfoiré un huissier. Cela sans témoin alors qu'une expulsion locative violente avait lieu. Du coup, comment peut-on qualifier ceux et celles qui n'ont pas trouvé le moyen en quelques années de reloger une dame de 98 ans et sa fille ?

Cette expulsion fait la une de la presse contrairement à celle qui a eu lieu à Antibes la semaine dernière, expulsion d'une famille avec une maman très malade, son mari et ses deux enfants de six et deux ans, à la rue ! Et des milliers d'autres dans le pays (40 000 en 2013, en trois ans (dont 2 de gouvernement PS) les expulsions locatives ont augmenté de 12 759 soit +9% !

Dans les Alpes-Maritimes, les décideurs qui sont aussi des êtres humains auront validé plus de 1 000 expulsions locatives. Mais qui sont-ils ces responsables ?

Le préfet, dont le représentant de l’état préside la Commission DALO (Droit Au Logement Opposable) où plusieurs centaines de familles ont été reconnues prioritaires sans que l’État ne respecte la loi et ne leur propose un logement décent.

Le préfet qui représente un gouvernement qui, dès l'élection de François Hollande, a renié les engagements pris par le candidat y compris devant la Fondation Abbé Pierre !

Le Préfet qui représente le gouvernement qui avait proposé des terrains appartenant à l’État pour construire du logement social dont 100 000m2 à Sophia-Antipolis, ce pouvoir qui a vite reculé devant les deux élus locaux, le sénateur Daunis (PS) et le député Leonetti (UMP). En d'autres temps des hauts fonctionnaires ne pouvant pas pour des raisons d'éthique appliquer des décisions scélérates démissionnaient !

Le Préfet des Alpes-Maritimes responsable ou irresponsable ?

Christian Estrosi comme tous les maires des grandes villes de la Côte d'azur y compris les députés et sénateurs UMP, est hors-la-loi SRU. Aucune de leur commune ne dispose des 25% des logements sociaux obligatoires et aucun ne s'est engagé à les construire. Ces élus représentent un électorat qui n'en veut pas. Il faut entendre les habitants des villas huppées du quartier des Soulières à Biot qui se mobilisent contre quelques logements sociaux, il faut entendre ces gens-là qui n'ont rien à faire des pauvres, qui n'ont rien à faire des "sans dent"; Le racisme antisocial est bien présent. Et pourtant ces gens là ont besoin de caissières, de femmes de chambre, d'aide-soignantes, de policiers,etc. qui ne peuvent pas se payer des loyers exorbitants sans compter les marchands de sommeil, la spéculation immobilière et les soi-disant professionnels véreux...

Alors, Christian Estrosi et les autres sont les décideurs des PLU (Plan Local d'Urbanisme), des PLH (Plan Local de l'Habitat), leurs fonctions se transmet dans la même caste politique depuis des décennies et ils sont incapables de loger correctement leurs administrés de 2 à 98 ans !

Incapables ou responsables ?

Christian Estrosi et ses alter-ego ne veulent surtout pas de logements sociaux mais croyez bien en leur dégoulinante compassion.

Ces gens là ont besoin de petites mains pour pratiquer ces méthodes inhumaines, l'huissier est là dans son rôle. Les huissiers, vous savez ceux qui manifestaient il y a quelques semaines parce que le gouvernement voulait rogner leurs scandaleux privilèges! l'huissier qui, avant le moment fatidique de l'expulsion où il est bien protégé par la police nationale, a envoyé de nombreuses relances, de nombreuses lettres de sommation, des décomptes, etc. dont les coûts exorbitants gonflent les dettes des familles.

L'huissier responsable ou irresponsable ? En tous les cas bénéficiaire !

Quant à la police y compris ceux et celles qui agissent contraints et forcés, il y a longtemps que nous savons qu'ils sont là pour obéir.

Je ne parle pas des assistantes sociales, des services inexistants du Conseil général, des plate-formes dites sociales, du service DALO de la préfecture (3 personnes), tous ces fonctionnaires n'ont aucun moyen pour remplir leurs missions.

Alors responsables ou irresponsables ?

Publié dans Logement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article