Antisocial, antirépublicain

Publié le par Gérard PIEL

Ainsi le patron du Medef a félicité le gouvernement Manuel Valls pour le passage en force de la loi Macron. Cela a le mérite d’être clair et j’attends avec impatience le communiqué de Christophe Castaner, tête de liste du PS en Provence Alpes Côte d’Azur et rapporteur de cette loi.

Donc François Hollande le président de la République choisit le Medef et comme le dit si bien un député socialiste intime aux deux députés de « fermer leur gueule » ! Un autre parle de « déni de démocratie », un troisième constate que Valls « s’éloigne de la gauche ».

Tout cela est vrai, et alors ?? Que faites-vous ? Que faisons-nous ?

Il y a aujourd’hui dans ce pays un gouvernement libéral qui n’a plus rien à voir avec la gauche, à moins que le traitement inhumain des réfugiés soit de gauche ? Ce président et le gouvernement qui nous a trompé et a menti n’ont pas de majorité sauf avec la droite, c’est un fait. Le contenu de la loi Macron est antisocial, il n’a pour but que d’enrichir ceux qui sont déjà très riches un peu comme engraisser les porcs en Bretagne. La méthode qui n’est pas démocratique est même antirépublicaine. Le Parlement, l’Assemblée nationale sont bafoués, méprisés et cela avec le plus grand cynisme, le même dont font preuve les députés de droite qui n’en demandent pas tant.

Il reste que sans vote et sans débat une loi qui aggrave les conditions de vie de beaucoup de salariés, de familles, va être imposée !

Commenter cet article