Éloge à Pasqua

Publié le par Gérard PIEL

On peut comprendre l'hommage rendu à Charles Pasqua par ses comparses de droite, les Sarkozy, Balkany, Estrosi, Guibal, Lucas, ces gens-là sont de la même trempe et utilisent les mêmes moyens pour arriver au pouvoir, pour en profiter pour s'y maintenir mais que le 1er Ministre oblige les députés à observer une minute de silence cela prouve que la mémoire est sélective ou qu'elle flanche.

Pour moi, Pasqua sera toujours le responsable politique de la mort de Malik Oussekine, étudiant manifestant contre la loi Devaquet en 1986.

Créateur du SAC, association de voyous et barbouzes qui défrayaient la chronique dans les années 1970, responsables d'assassinats, de règlements de comptes, de l'affaire Boulin à la France Afrique, Pasqua aura été de tous les sales coups contre la démocratie.

Alors oui, il s'était engagé dans la Résistance à 15 ans, il y en a eu tant d'autres qui n'ont pas choisi après la Libération de renier ses choix pour plonger dans le pire de la politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article