La débandade au FN

Publié le par Gérard PIEL

Il n’y a rien de plus politicien que celles et ceux qui clament qu’ils font de la politique autrement, qu’ils réfutent la bande des 4 ou des 3, qu’ils ont le front haut et les mains propres. Il n’y a qu’à regarder le maelstrom qui agite les adhérents du FN 06.

On leur impose à l’insu de plein gré des candidats qui ne sont pas fachos pur souche, Olivier Bettati qui aura ainsi le privilège d’avoir fait liste commune avec des socialistes comme Concas et un an et demi après avec l’extrême-droite ! Pas dégouté le mec.

Mais ce n’est pas tout, Nice-Matin du lundi 29 juin nous donne à voir la photo de ces révoltés de la marine (enfants compris) qui refusent aussi le sieur Vardon, chef des identitaires qui est à l’extrême droite, ce que le vinaigre est au vin …

Mais ce n’est pas tout, exits les repentis Feron (et non félon) et Aral qui voulaient revenir près de l’auge, là où la tambouille électorale est bonne.

Quant à Jérôme Rivière, revenant politique, il est aussi bouté hors du parti. Au FN, on ne mange pas de ce pain-là.

On vous le dit, ces gens-là font de la politique autrement. Ils changent de chef départemental comme de chemise et n’écoutent que l’appel de la gamelle. Bon appétit.

Commenter cet article