Le 1er tour pour gagner

Publié le par Gérard PIEL

Le 1er tour pour gagner

Plus que jamais il y a besoin que la liste « la région coopérative » réalise un très bon score le 6 décembre.

Nous constatons la panique qui gagne le PS, des démissions successives sur la liste conduite par Castaner, les reculs du gouvernement, chaque jour nous amène son lot de décisions contradictoires.

On peut comprendre la difficulté des militants qui ont cru au « changement c'est maintenant » de voir le gouvernement au service des patrons et des actionnaires.

Mais ils ne sont pas les seuls à pointer les similitudes entre Castaner et Estrosi.

Voici un avis d'expert : « Christian Estrosi est assez en phase avec ce que défend Christophe Castaner : sobriété et rigueur dans les dépenses de fonctionnement, mais j'ai une réserve quant à la faisabilité de la renégociation du Contrat de plan État – Région. Christophe Castaner a un argumentaire qui a du sens et une vision assez proche des recommandations de Christian Estrosi. Il veut aussi installer des mégalopoles au niveau européen. Si ces deux hommes là avaient comme exercice imposé de faire un programme économique commun, il ne leur faudrait pas la nuit pour le faire. » Dixit Roland Cayrol arbitre du débat organisé par la CCI à Marseille.

Ni Jean-Marc Coppola ni Sophie Camard n'étaient invités !

Je peux comprendre que beaucoup de militants socialistes aient du mal à faire campagne dans ces conditions. Les déclarations de Manuel Valls ne laissent que peu de place à la réflexion pour le 2e tour. Soit il y aura désistement pur et simple pour Estrosi soit liste commune. Cette situation étant permise par le possible bon score du FN. Aucune analyse de cette hypothèse : qui a favorisé la montée du FN ? Quelles politiques économique et sociale sont appliquées depuis trois ans ? Les reculs sur les valeurs démocratiques comme le droite de vote des étrangers… Au contraire, le gouvernement accélère le déploiement du libéralisme avec son chantre Macron.

La liste du Front de Gauche et des écologistes comprendra des socialistes de gauche comme l'ancien ministre de Lionel Jospin Jean Gatel, d'autres participent au comité de soutien. Enfin, il reste des militants qui voient le pire arriver et qui réagissent à leur façon. Une motion fait actuellement le tour des sections socialistes, son titre « Régionales PACA, pas de front républicain sans de vrais républicains. » Elle se termine en exigeant le rassemblement de la gauche et des écologistes avec le PS.

C'est une raison de plus pour un très bon score de « la région coopérative ».

-Faire un score qui nous permette d'être présents au 2nd tour (+ de 10%)

-Faire un score qui nous place comme le pivot d'une liste de rassemblement avec le PS. A vocation technique et anti FN,

-Faire un score qui nous place devant le PS avec la responsabilité du rassemblement et de la victoire.

Si j'étais militant, adhérents du PS et que je partage la motion citée ci-dessus, je voterais Sophie Camard et Jean-Marc Coppola, c'est la garanti de repousser les attirances Estrosi – Castaner. Restera les diktats de Valls et les apprentis sorciers du style Patrick Allemand qui a refusé le rassemblement avec le Front de gauche au second tour des élections municipales de Nice.

Commenter cet article