Le refuge de l'AFPA est ouvert

Publié le par Gérard PIEL

Il n'aura fallu qu'un mois pour que l'opération recyclage des élus socialistes du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur démarre.

Et je dois avouer, je ne pensais pas que la première à être recasée soit l'ancienne vice-présidente à la formation professionnelle.

Pascale Gérard par ailleurs ancienne présidente de la Commission de l'association des régions de France bénéficie de la bienveillance d'une association qui dépend de l'état dont elle n'a eu de cesse, pendant son dernier mandat à la Région, de réduire les moyens.

Il est vrai que cela allait dans le sens du gouvernement qui a choisi de privilégier les entreprises dans la répartition du gâteau financier de la formation professionnelle.

Là où le personnel de l'AFPA et ses organisations syndicales voient rouge c'est dans la nature du poste réservée à Madame Gérard « Directrice des relations partenariales et de la diversité », bel exemple de sécurisation des parcours professionnels.

Tout cela s'est fait dans le dos des organismes statutaires comme le CCE…

Madame Gérard est par ailleurs la secrétaire nationale du PS à l'emploi, au travail et à la formation professionnelle.

AFPA : Association pour la formation professionnelle des adultes

Commenter cet article