31 mars, on manifeste !

Publié le par Gérard PIEL

31 mars, on manifeste !

Pour le retrait total et définitif de la loi El Khomri.

Parce qu'on vaut mieux que ça !

Parce que les jeunes valent mieux que ça !

- Un vrai travail, un vrai salaire, c'est trop demandé ?

- Le partage du temps de travail avec 32 heures par semaine, c'est trop demandé ?

- Un code du travail du 21e siècle qui permette de contester la mainmise des actionnaires sur les entreprises, c'est trop demandé ?

- Réformer le financement de la protection sociale, financer la formation professionnelle, c'est trop demandé ?

- Donner des droits nouveaux aux salariés pour intervenir dans la marche de leur entreprise, c'est trop demandé ?

Faut-il faire comme Laurent Berger, secrétaire national de la CFDT, courber l'échine et accepter les reculs sociaux ?

Que la droite et l'extrême-droite trouvent la loi "travail" à leur gout cela n'est pas étonnant mais quand on est de gauche, quand on partage des ambitions de progrès social, d'économie partagée, quand on applique la devise de la République y compris dans l'entreprise, on refuse toute régression.

On refuse :

- de travailler jusqu'à 12 heures par jour par simple accord d'entreprise.

- La simplification des licenciements y compris les licenciements abusifs.

- La déréglementation des temps partiels.

- La disparition de la majoration pour travail du dimanche.

- La quasi disparition de la médecine du travail.

- Les prud'hommes affaiblis.

- La représentativité du personnel laminée.

- La primauté "d'accords" d'entreprise sur la loi.

Voilà pourquoi nous serons nombreux dans la rue, demain 31 mars 2016.

Ce gouvernement s'inscrit dans la lignée des pouvoirs les plus rétrogrades, antisocial, autoritaires. Hollande et Sarkozy sont les deux faces d'une même pièce, celle du Medef et des forces de l'argent, face au peuple !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article