Jean Leonetti reçoit Alain Juppé

Publié le par Gérard PIEL

Ce soir "le meilleur d'entre-nous" dixit Jacques Chirac est reçu en grande pompe par le député - maire d'Antibes dans le cadre des primaires à droite. Celui qui était droit dans ses bottes en 1995 face au mouvement social et qui s'est pris les pieds dans le tapis vient à Antibes chez son ami Jean pour exposer son programme. Il est vrai que dans ce département, le maire de Bordeaux n'a pas beaucoup de soutien.

Candidat à la présidentielle à l'âge où on devrait tous aspirer au repos, à la lecture, à la retraite, Juppé se présente comme le candidat anti Sarkozy. L'un est grand l'autre petit, l'un est raide l'autre plein de tics, l'un est extrêmement poli l'autre grossier, l'un avait choisi Chirac l'autre le pauvre Balladur. Mais sur le fond politique où sont les différences ?

Qui parle de sortir des 35h, de porter l'âge de la retraite à 65 ans de supprimer l'Impôt sur les Grandes Fortunes (ISF), de plafonner les revenus de l'assistance, de reformer les seuils sociaux, qui parlent des racines chrétiennes de la France, de généraliser la biométrie, la reconnaissance comportementale et le bracelet électronique.

Une visite sur le site Alain Juppé 2017 s'impose pour constater qu'au-delà de l'aspect engageant mais qui ne l'aurait pas à côté de Sarkosy, c'est bien la même politique ultralibérale qui est proposée !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article