Qui sème des armes, récolte des réfugiés

Publié le par Gérard PIEL

Si il y a une politique que réussit Hollande c'est bien les ventes d'armes.

Bon, on ne peut pas dire que c'est le marqueur d'une politique de gauche mais cela lui permet d'être un président apprécié par Dassault et ses pairs. Plus de seize milliards d'euros en 2015, un résultat qui ne cesse de progresser, voilà qui est plus performant que la baisse du chômage.

Sur ces seize milliards d'euros, 75% des exportations d'armes le sont en direction de l'Arabie Saoudite. Ce pays où les droits humains sont le dernier des soucis des dirigeants et qui est le premier des importateurs mondiaux. Hollande sait mettre les formes y compris en décorant de la Légion d'honneur un des princes qui dirige ce pays dictatorial qui pratique la peine de mort et considère les femmes comme des personnes de seconde zone.

Du Yémen à la Libye, de l'Irak à la Syrie, des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants subissent des guerres dont l'Arabie Saoudite et le Qatar portent une responsabilité, tout comme ils sont à l'origine de la création de Daesh.

Ces hommes, ces femmes et ces enfants quand ils peuvent quitter l'enfer ils le font. Qui pourrait leur reprocher ? On les retrouve sur des rafiots, sur les routes de l'exil, exploités, ballotés, bloqués, échoués, noyés!

Et cela, Hollande et ses confrères européens ils n'en ont rien à faire, ils s'en fichent. Pire, le deuxième marché où la France marque des points, c'est celui des barbelés !

Infographie Libération

Infographie Libération

Infographie Libération

Infographie Libération

Commenter cet article