Du Sarkozy en Hollande

Publié le par Gérard PIEL

Du Sarkozy en Hollande

Ce n'est pas le moment du bilan mais on peut déjà bien appréhender la catastrophe. D'abord, ils se sont attaqués à la casse de tout ce qui de près ou de loin ressemble à la réglementation en matière sociale. Déstructurer la société, mettre en concurrence, faire sauter toutes les protections (médecine du travail, organismes sociaux, lieux de représentation des salariés) lois y compris les plus anciennes.

Là, le président a changé mais le Medef reste le patron!

- Est-ce que l'économie se porte mieux après 9 ans de purge ?

- Combien de milliers de chômeurs en plus ?

- Combien de fortunes indécentes en plus ?

- Sur l'écologie, là-aussi même approche, un Grenelle pour l'un, un sommet mondial pour l'autre, pour quel résultat ?

Les promesses de l'un ne sont pas les mêmes que celles de l'autre mais ce ne sont que des promesses.

Que dire de la lente agonie de l'aéroport de Notre Dame des Landes, de la fermeture de Fessenheim, de la fin du diesel, même les abeilles n'ont pas trouvé grâce à leurs yeux.

La culture avec son charivari de ministres et de luttes des intermittents.

La construction de l'exception française territoriales, là aussi c'est la chasse aux fonctionnaires qui a été ouverte pas Sarkozy qui continue sous Hollande avec la montée en puissance des préfets qui reprennent la main sur la plupart des sujets, état d'urgence oblige.

Enfin mais ce n'est pas exhaustif, la politique étrangère, les deux se sont vu en chef de guerre. Ils ne font pas illusion, ni le petit nerveux ni le gros mou, et pourtant les interventions françaises à l'étranger se succèdent, les ventes d'armes aussi et les amitiés calamiteuses avec des dirigeants de pays qui ne sont que des dictateurs pratiquant l'assassinat politique et le non respect des droits de l'Homme. Vous me direz qu'il n'y a pas de problème puisque la France ne les respectent plus !

En 2017 cela fera dix ans que le peuple est bafoué, qu'ils ont changé en profondeur ce qui faisait de notre pays un phare pour beaucoup d'hommes et de femmes de la planète, Liberté -Égalité -Fraternité, voilà la devise honni de ces deux odieux personnages.

Alors quoi, on en reprend pour cinq ans du "si ce n'est toi c'est donc ton frère" ou pire, la Le Pen fraulein et ses escouades de fachos ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article