France Inter, la haine

Publié le par Gérard PIEL

Ce matin mauvais réflexe dans la voiture, j'ouvre la radio de service public, vous savez celle qui est soi-disant pluraliste, où les débats sont ouverts, etc. Bon, d'entrée je me tape Moscovici, commissaire européen complice d'Ubu Hollande et de sa clique, mais ça c'est normal, Inter est devenu la voix de son maitre et on a des lèche-bottes tous les matins. Mais là où c'est devenu une caricature insupportable, c'est la revue de presse d'Hélène Jouan, porte-parole de Gattaz et des autres. Jouan qui cumule ses présences dans les médias et les pépètes qui vont avec a déversé un tombereau de haine contre la CGT et Philippe Martinez, tout cela avec la complaisance de Patrick Cohen et de Pierre Moscovici. La tribune libre du secrétaire national de la CGT dans l'Humanité du jour sert de prétexte pour déverser sa bile à l'antenne.

Cette tribune a été envoyée à tous les quotidiens nationaux, seul l'Humanité l'a publiée du coup, les travailleurs du livre se sont mis en grève et les autres quotidiens n'ont pas paru.

Grève, c'est un mot que madame Jouan ne connaît pas, sa compréhension s'arrête à la servilité, au lèche-botte des puissants, cynisme, mensonges, décidément l'audiovisuel public fait la part belle à la caste, à l'entre-soi.

Et nous payons la redevance pour engraisser ces porte-paroles du capital !

France Inter, la haine

Commenter cet article