Le cap encore privatisé !

Publié le par Gérard PIEL

Le cap encore privatisé !

Une nouvelle fois, une grande partie de l'espace public a été privatisé au profit de quelques privilégiés. La soirée de l'Amfar qui s'est déroulée à Eden Roc a été l'occasion d'un déploiement policier (ça change des manifs)mais aussi de l'étalement indécent du fric. Vous me direz que c'est pour une bonne cause, je vous répondrais que la charité qui s'étale de cette façon devrait poser quelques questions y compris sur la destination réelle des sommes énormes qui sont, nous dit-on, récoltées.

Une nouvelle fois, le petit peuple aura été parqué derrière les barrières, une nouvelle fois une partie d'Antibes-Juan les Pins aura été transformée en bunker pour nous dit-on que les élites passent une nuit de rêve. Le tarif de base pour participer au diner est de 11 500 € pour une personne mais cela peut aller jusqu'à 445 000€ pour une table de douze couverts !

Gageons que quelques-uns des grands patrons qui défraient la chronique avec leur salaire indécent seront de la partie. Et si jamais il y a des restes, ils se muniront de doggy bag pour leurs salariés...

Commenter cet article