Les fossoyeurs du pays

Publié le par Gérard PIEL

Les fossoyeurs du pays

Décidément ce gouvernement nous aura rien épargné. Les appels d'Hollande, Valls et les autres pour sauver l'Euro de foot sont pathétiques. Ils sont tellement éloignés du peuple, des salariés qu'ils croient que des femmes et des hommes engagés dans un mouvement social depuis des semaines pour préserver un code du travail digne de la France vont arrêter les actions parce que l'Euro doit commencer.

L'éclairage mis à cette occasion sur le milieu du foot va, au contraire, encourager le smicard, le chômeur, le retraité, à revendiquer encore plus. Le foot business n'est ni plus ni moins qu'une façon nouvelle de blanchir du fric, de contourner le financement collectif à) travers l'impôt, etc.

Rien à voir avec ceux et celles qui pratiquent ce sport collectif dans les milliers de clubs amateurs.

Écouter geindre, écouter les menaces et pourtant le mouvement ne cesse de se renforcer même les collabos syndicaux façon dirigeants de la CFDT tentent de "ramener à la raison" mais la raison c'est de tenir et de généraliser les grèves, occupations, manifs. Hollande a fini de se discréditer. Il avait promis un combat contre la finance, il désigne les salariés comme ses ennemis. Comme tous les gouvernements rétrogrades, ils ont sorti les flics, les matraques, des centaines de blessés dont des journalistes, des milliers de garde-à-vue, la répression façon Pinochet ou Marcelin. Rien que cela disqualifie le pouvoir qui n'a plus rien à voir avec la gauche.

Mais ils n'arriveront pas à supprimer l'espoir, le rassemblement, le tous ensemble, au contraire ils les renforcent par leur posture pitoyable.

Commenter cet article