Un pouvoir à la dérive

Publié le par Gérard PIEL

Ubu-Hollande a osé! Depuis Papon et la guerre d'Algérie, aucun gouvernement n'avait tenté d'empêcher des manifestations, Hollande, Valls ont osé.

Le 8 février 1962, neuf manifestants étaient tués par "les forces de l'ordre". Ubu-Hollande qui n'a pas de culture, qui est tellement loin du mouvement ouvrier, de la sociale, connaît-il ce triste épisode ? On peut en douter.

Pire que Sarkozy, la clique qui amène le pays dans les bas-fonds autocratiques a vite compris que se décision d'interdire la manifestation mobilisait encore plus les militants, les citoyens.

Voilà comment un pouvoir qui usurpe le vocable de socialiste descend au niveau des dictatures.
Je pense à mes camarades socialistes sincères et dévoués, je sais que ce n'est pas cela qu'ils désiraient et pourtant...

Ils ont renoncé à interdire en moins de deux heures, faisons-les renoncer à cette loi inique, tous et toutes dans la rue demain !

NICE - 10h30 Place Masséna

Un pouvoir à la dérive

Commenter cet article