Quand Sarkozy insulte ma fille

Publié le par Gérard PIEL

Décidément, ce mec-là est prêt à tout ! Evidemment quand on a que Ciotti comme porte-parole et Estrosi comme porte-flingue, plus rien n'étonne. Comme disait Goebbels "plus le mensonge est gros plus il passe" !

Pour imager sa volonté de supprimer 300 000 fonctionnaires en cinq ans s'il est élu, il tape de nouveau sur les enseignants ! Ils ne travailleraient que six mois par an, a-t-il déclaré sur France Inter sans soulever la moindre question des journalistes. Bon, on sait que Sarkozy et l'Education ça fait deux. Par exemple, il a fallu du piston, qui est le mode d'avancement dans la famille, pour voir Jean, son cancre de fils, postuler à la direction de l'Epad de la Défense.

Mais lui qui a été président de la République pendant cinq ans devrait savoir qu'un enseignant enseigne après des années d'études et qu'il passe 16h55 devant ses élèves, auxquelles il faut ajouter les activités pédagogiques, la préparation des cours, la correction des copies, les réunions parents-prof', etc... : 42h53 par semaine selon l'INSEE pour un prof' certifié et 43h27 pour un professeur des écoles.

Il devrait savoir, le conférencier préféré du Qatar, qu'un prof' ne travaille pas six mois mais neuf ! Et que sur les trois mois restants, il faut aussi retirer 20 jours consacrés à l'Education nationale. Là-aussi certifié par l'enquête de l'INSEE.

Quand l'ex-petit-président squattait la radio de service public ma fille, cette professeure privilégiée et honnis, corrigeait des copies et pourtant c'était les vacances !

Pourquoi s'en prendre aux enseignants alors que sa volonté est de casser tous les services publics, de l'hôpital à la police, des transports à la justice... Son aversion à la culture certainement !

Commenter cet article