A la CASA, on liquide l’emploi

Publié le par Gérard PIEL

La Maison de l’Emploi de la CASA a été créée suite à la loi Borloo de 2005 pour favoriser les synergies entre les différents acteurs de l’emploi que l’on soit demandeur d’emploi, salarié, citoyen, créateur ou repreneur d’entreprise. Basée dans les locaux de la CASA à Sophia-Antipolis, la MDE bénéficiait de personnel compétent et dévoué.

Financée par l’État, le Conseil régional, la CCI Côte d’Azur, la Chambre des métiers et de l’artisanat, la Mission locale, les syndicats ouvriers et patronaux étaient associés. Je parle au passé car la CASA a apparemment décidé de liquider cet organisme, elle licencie le personnel, arrête la publication des Cahiers de la MDE qui donnaient des informations utiles et faisaient, chaque trimestre, le point des créations d’emplois et le niveau de chômage sur le territoire de la CASA.

Présidée par Marc Daunis, sénateur socialiste et vice-président de la CASA, dont le dernier rapport d’activités en ligne date de 2013, la Maison de l’Emploi est liquidée sur l’autel des économies ou peut-être à cause des informations bien utiles qu'elle portait à connaissance.

Commenter cet article