Région PACA, une année d'Estrosi !

Publié le par Gérard PIEL

Une année de recul social avec comme point d'orgue, la suppression du pass Culture pour les jeunes. On reconnaît bien là les choix de la droite contre la jeunesse et contre la culture.

Les habitants de Provence-Alpes-Côte d'Azur ont choisi aux élections régionales de donner les clés du Conseil régional à la bande à Estrosi, l'extrême-droite raciste et xénophobe siégeant dans l'hémicycle comme une simili opposition !

Ce sont les budgets que nous - le Front de Gauche - avions portés et défendus dans les débats de la majorité précédente qui font les frais de la politique rétrograde d'Estrosi, validée par Marion Le Pen.

Les motions contre les réfugiés, le choix de la privatisation des TER, les réductions ou les suppressions des subventions aux associations qui agissent dans les quartiers, qui développent l'agriculture bio... les réduction des dotations aux lycées, à la formation professionnelle... la suppression des dessertes ferroviaires, les comités de ligne réduit à leur plus juste expression... voilà des choix d'Estrosi et de sa bande, tout cela enrobé de médiatisation, de marketing et validé par les élus du FN, véritables faire-valoir brun de cette politique bleu foncé.

Juste un mot pour les élus régionaux antibois, Amar, pour la droite, dont la présence à la Région est semble-t-il épisodique, il est pourtant président de la commission en charge du personnel, et Tivoli le cumulard, secrétaire départemental du FN, conseiller régional, conseiller municipal, conseiller communautaire, dont la médiocrité est également répartie entre ses mandats. L'un et l'autre ne rendent pas compte de leurs mandats ou de leurs implications sur les dossiers locaux !

Commenter cet article

OSTRIC 07/12/2016 16:39

mais je pense qu'il ne faut rien attendre de bon avec Estrosi et en plus avec ceux qui l'entourent n'en parlons plus, enfin façon de parler parce que justement il faut le dénoncer vivement