Pour une Assemblée nationale de gauche

Publié le par Gérard PIEL

Cette campagne des élections législatives est particulière, nous sommes plus dans la posture que dans la conviction. Les quelques affiches qui sont collées proposent de drôles de binômes, la Le Pen avec ses candidats, idem pour Macron et Mélenchon, pour certains, nous ne connaîtrons même pas le ou la suppléante. Il fut un temps où on appelait cela « le culte de la personnalité ». Pas de programme, rien sur les problèmes spécifiques de la circonscription, c’est comme si Paris avait essaimer des candidats un peu partout en province, comme ils disent.

Les législatives ne sont pas la prolongation de l’élection présidentielle, ni Le Pen ni Macron ,i Mélenchon ne vont siéger 577 fois à l’Assemblée nationale. Clones ou hologrammes ne remplaceront pas les hommes et les femmes qui vous connaissent, avec qui vous partagez des luttes, des résistances et c’est pour cela que Cécile Dumas et Arnaud Delcasse sont appréciés, de Biot (les souffleurs de verre) aux Grenadines (charges indues), des Jonquilles (travaux bâclés) au Laval (familles relogées)…. Une campagne au plus près des habitants de la 7e circonscription, des hommes, des femmes (les gens!) qui disent leurs besoins de rassemblement à gauche et, cela est nouveau. Cécile Dumas a fait campagne et a voté pour Jean-Luc Mélenchon ; Arnaud Delcasse a fait campagne et a voté Benoît Hamon ; ils sont proposés à vos suffrages par un rassemblement de militants communistes, socialistes, écologistes, syndicaux et associatifs. Pour refuser la division et construire une alternative à gauche, pour voter utile et efficace, ne vous trompez pas, c’est Gauche & Écologie.

Publié dans Elections

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article