Antibes, Communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis : ENCOURAGEANT !

Publié le par Gérard PIEL

Les résultats des élections municipales et cantonales viennent conforter la démarche des communistes du pays antibois.
Non seulement la liste « La gauche et l’écologie pour Antibes Juan les Pins » gagne 1 525 voix, 5% et un siège par rapport à 2001 mais des listes portant les mêmes valeurs et convictions font des scores honorables à Bar sur Loup, Tourrettes s/Loup, la Colle sur Loup et Roquefort les Pins. Deux maires de la CASA sont battus dès le 1er tout à Bar sur Loup et Opio !

Le choix de Sylvette de Lepinay de ne pas se représenter à Valbonne et de Danièle Boïs de faire de même à Biot car aucune liste ne portait vraiment les valeurs de la gauche et l’écologie, a été apprécié par les électeurs. On peut le constater avec les résultats des élections cantonales.
A Valbonne, Cécile Dumas fait plus de  10% et 451 voix.
A Biot, Gérard Piel et Danièle Boïs réalisent 15,42 % et 554 voix.
Sur Antibes Juan les Pins, « la Gauche et l’écologie » (PCF, LCR, Alternatifs, AGV) devance largement la liste PS, Verts, MDC, PRG. Ce résultat est aussi confirmé par l’élection cantonale où Gérard Piel est deuxième avec 3% de plus que le PS toujours soutenu pas les Verts, PRG et MDC.
Dans les quartiers populaires, « la Gauche et l’écologie»  réalise des résultats qui dépassent les 20% jusqu’à 27 % aux Semboules.

Ce résultat confirme le bien fondé de la démarche des communistes : agir avec celles et ceux qui combattent la droite et refusent le consensus mou droite - PS de la CASA. Ce n’est pas par défaut que nous avons construit cette liste mais par choix stratégique.
Dans la 2e ville du département, nous avons rassemblé y compris en gardant comme fil rouge les luttes, les résistances, la solidarité avec les mal logés, les salariés des grandes surfaces, les enseignants et lycéens, les usagers des bus, les écologistes…manifestation pour le droit au logement pour tous, porte à porte dans les cités, dossiers DALO, refus de l’usine d’incinération… ont ponctué notre campagne. Nous avons réussi à mêler  politique, syndicalisme et associatif.

Dès mardi soir, les trois élus Gérard Piel, Cécile Dumas et Denis La Spesa se sont engagés à garder le lien avec l’ensemble de la liste et ses soutiens, des réunions avant chaque conseil municipal sont prévues. Ils revendiquent un siège à la CASA, une présence au CCAS et à la commission d’attribution des logements sociaux.

Les résultats de Gérard Piel dans le canton Antibes – Biot prend toute sa valeur avec les liens tissés à l’occasion de la campagne. Là aussi le travail en commun va continuer en particulier à Biot où le potentiel existe pour reconstruire une véritable force de gauche.

Le pari de la présence dans le canton de Bar sur Loup- Sophia Antipolis a été réussi au-delà de nos espérances :
18 % à Bar sur Loup
10% à Valbonne
13% à Gourdon
La présence sur le terrain de Cécile Dumas et Samuel Baëchel, le travail en commun avec les associations de défense de l’environnement mais aussi l’affirmation forte de leurs convictions de gauche a permis un résultat jamais réalisé dans ce canton où en 2001 il n’y avait pas de candidat communiste.

Publié dans Elections

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe Gandin 12/03/2008 17:36

Un grand bravo pour ce résultat amplement mérité par tout le travail effectué depuis des années.Philippe