L’école en danger

Publié le par Gérard PIEL

Après les suppressions de postes d’enseignant en collèges et lycées, une nouvelle fois, l’école est la cible de la droite : la fermeture est programmée pour 2 classes à Antibes, une à l’école Jacques Prévert en maternelle et une à l’école Jean Moulin en primaire.
L’UMP n’attend même pas que les résultats des élections municipales soient effectifs pour reprendre ces mauvais coups ;
Au Fait, que fait le docteur Georges Roux au C.A.E.N. (Conseil Académique de l’Education Nationale) ?

Mais la lutte paie, par exemple à Vallauris au collège Picasso où 4 postes sont sauvés et des heures complémentaires maintenues pour l’accompagnement des élèves.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article