On continue…

Publié le par Gérard PIEL

C’est le titre de la lettre de remerciements que nous avons écrite avec Cécile Dumas et Denis La Spesa.
On continue…C’est ce que nous avons dit à la soixantaine de militants rassemblés vendredi dernier pour fêter notre score aux élections municipales.
On continue…avec toutes celles et tous ceux qui luttent, résistent et sont solidaires.
On continue…avec les familles menacées d’expulsion, mal-logées, avec les enseignants, avec les jeunes, les salariés.

Bien évidemment, on continue sur Antibes Juan-les-Pins avec encore plus de force, de militants. Cette campagne nous a permis de multiplier les points d’appui partout dans la ville, des milliers d’électeurs (3 545) on fait le choix de la vraie gauche, de celle qui met au centre de sa réflexion et de ses propositions l’écologie. Des centaines d’entre eux (près de 600) nous ont témoigné leur soutien et leur disponibilité.
La responsabilité de « la Gauche et l’écologie » est maintenant plus grande : 1ère force de gauche à Antibes, elle a vocation à rassembler plus largement encore toutes celles et tous ceux qui souhaitent une autre politique à Antibes mais aussi pour notre pays.

On continue avec les résultats encourageants des élections cantonales. Avec Danièle Boïs nous sommes arrivés second dans le canton Antibes – Biot. Là aussi nous avons tissé des liens y compris à Biot dans une situation pénible pour la gauche, la reconstruction est en cours.

On continue à Bar sur Loup où Cécile Dumas et Samuel Baëchel ont réalisé un très bon score y compris à Valbonne Sophia Antipolis.

Alors oui, on continue sur l’ensemble de la CASA, sur la 7e circonscription avec l’ambition de construire mais surtout d’être encore plus près de celles et ceux qui en ont assez de la droite, de l’UMP de Sarkozy.
Pour nous les élections ne sont pas une fin ce n’est qu’un moment de la lutte, qu’une façon de mesurer le rapport de forces. Nous voyons bien ce qu’il reste de chemins à parcourir mais notre présence continue depuis 7 ans, notre refus de la compromission et du consensus mou nous ont fait progresser en voix, en élu-e-s, en militants !

La « Gauche et l’écologie » est une réalité. Fort de ces milliers de voix, des gains que nous avons réalisés, nous souhaitons pourvoir être présents à la CASA avec un élu, au CCAS avec un administrateur et à la commission de contrôle des services publics locaux. Un siège, un seul pour l’opposition à la CASA ne me semble pas irréaliste quand Christian Estrosi ouvre la CANCA à la gauche par exemple. Peut-être qu’une présence même réduite à sa plus simple expression permettra de voir enfin la Communauté d’Agglomération s’emparer des vrais débats, des vraies questions. Pendant 7 ans, cette assemblée a été placée sous le sceau du silence, du compromis permanent, de l’opacité la plus complète. Ceux qui devaient soit disant y représenter l’opposition n’ont jamais exprimé la moindre objection ou proposition alternative. Si le député – maire, président de la CASA souhaite comme il le dit une opposition qui participe et bien qu’il nous donne les moyens de la faire !

Publié dans Elections

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article