Logement : la chasse aux pauvres continue

Publié le par Gérard PIEL

« Allez voir dans le privé ! »
Telle est la phrase souvent répétée que me rapportent des familles mal logées ou qui subissent des loyers indécents.
Mais le privé locatif continue d’augmenter bien au-delà de l’augmentation du coût de la vie.
Une étude du réseau clameur (connaître les loyers et analyser les marchés sur les espaces urbains et ruraux) peu suspecté de lien avec les militants du Droit au logement pour tous, stigmatise la Côte d’azur comme la région la plus chère de France avec Paris.
L’apartheid social qui sévit depuis des années et qui chasse les familles pauvres, les jeunes qui cherchent un logement, les retraités … a encore de « beaux jours » devant lui.
Sur la CASA le prix moyen du loyer est de 14,3 € par mètre carré (858 € pour 60 m2 par exemple), il a augmenté en moins d’un an de + 7,8%.
Sur Antibes intra-muros c’est pire : 15 € du m2 (900 € pour 60m2).
Et pourtant il y a toujours autant de logements vacants, 2 000 environ.
Et pourtant des mesures réglementaires ont été prises par le gouvernement.
Et pourtant le Droit au logement pour tous a été au cœur de la campagne électorale.
Et pourtant des dizaines de familles vivent sous la menace d’expulsion locative car elles ne peuvent plus payer ces loyers indécents !

Publié dans Logement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article