Incinération, basta !

Publié le par Gérard PIEL


Un collectif de 3 000 médecins demande aux pouvoirs publics de suspendre la construction de nouveaux incinérateurs de déchets.

A l’appui de cette demande, les récentes études qui montrent que la population ayant vécu dans le voisinage de tels incinérateurs a jusqu’à 22 % de risques supplémentaires de développer un cancer.

L’usine des Semboules est la plus ancienne de France. Elle Fonctionne par intermittence et des travaux sont en cours depuis des mois dont on peut se demander si leur seule vocation n’est pas la prolongation de cet équipement. Au-delà de la vétusté de l’usine, le traitement des mâchefers produits pose aussi des problèmes de sécurité sanitaire.

Comme nos collègues conseillers municipaux communistes de Nice, nous exigeons :
  • La réalisation d’une véritable évaluation des risques sanitaires, toujours refusée jusqu’à présent.
  • La mise en place du Plan départemental d’élimination des déchets avec d’abord une réduction effective des tonnages brûlés et ensuite la planification de la fermeture des deux usines (Antibes et L’Ariane).
  • La mise en place d’un contrôle strict de ce qui est effectivement brûlé par les incinérateurs.
  • La prise en compte des méthodes alternatives à l’incinération : compostage, méthanisation, recyclage sans attendre la fermeture des usines.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article