communiqué de soutien aux usagers de la ligne Nice-Breil-Tende

Publié le par Gérard PIEL

Rassemblement du 19 avril à Breil s/Roya

Ne pouvant être présent à la rencontre usagers/élus du 19 avril à Breil sur Roya, je tiens à apporter mon soutien et celui du Conseil régional Provence Alpes Côte d’Azur aux usagers de la ligne Nice – Breil – Tende.

Alors que la SNCF annonce 1 milliard d’euros de bénéfices en 2007, elle a supprimé 13 700 trains régionaux. En 2008, 1400 trains ont été déjà supprimés !

Les lignes dites secondaires comme Nice – Breil – Tende sont abandonnées par l’Etat, la SNCF et RFF ses établissements publics. Des milliers d’emplois supprimés alors que la Région paye 260 millions d’euros par an à la SNCF pour le fonctionnement des TER.

Malgré son engagement au Grenelle de l’environnement la SNCF et en particulier sa direction régionale met à mal le service public. Le ras le bol des usagers rejoint celui de la majorité du Conseil Régional qui a voté des sanctions envers la SNCF.

Vraiment dans cette région, nous avons besoin d’une direction régionale de la SNCF qui défende le service public et non le contraire.

Publié dans Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

OLIVIÉ michel 23/04/2008 06:55

Puisque la S.N.C.F. se désintéresse des lignes qu'elle juge secondaires et ne se préoccupe plus guère que des relations par T.G.V. , ne devrait-on pas privatiser les T.E.R. et d'une façon générale tout le réseau hors T.G.V. ? La récente ouverture à la concurrence du trafic des marchandises a prouvé, s'il en était besoin, que la lourde bureaucratie de la S.N.C.F. est incapable de gérer de façon efficace et économique un service commercial.

Gérard PIEL 23/04/2008 15:33


les expériences anglaise et allemande ne militent pas pour la privatisation des transports collectifs ferroviaires. Le fret que vous évoquez n'a subi aucune évolution positive avec la
privatisation, au contraire, le matériel (les locomotives) utilisé par Veolia est vétuste, dévoreur d'énergie et polluant.
Ce qu'il nous faut pour un service TER fiable, c'est une direction régionale SNCF fiable !
C'est l'arrêt des suppresions de poste de cheminot : 20 000 en quatre ans !
C'est un budget des transports qui cesse d'être, année après année, en diminution. Ce budget est voté par les députés.
C'est un gouvernement qui porte la modernisation et le développement des services publics.

Comment expliquer l'annonce de la SNCF: 1 milliard d'€ de bénéfices, alors qu'elle ne rend pas le service pour lequel le Conseil régional paie ?

Ma position n'est pas qu'idéologique, elle est aussi la seule qui permettra de pérenniser des lignes comme Nice - Breil.
Qui rénovera et régénèrera les voies ? Veolia !? vous pensez cela ! Certainement pas donc c'est bien la fermeture annoncée.

Mais croyez-moi, nous n'en sommes pas là.
Ce qui se passe avec la SNCF, c'est ce qui se passe avec La Poste, avec EDF, avec GDF, avec les hôpitaux, avec l'école: la casse généralisée du service public !