Château de la Croë : faut pas pousser…

Publié le par Gérard PIEL

Dans le quotidien local, un droit de réponse de l’avocat du propriétaire du château de la Croë vient contredire la demande procédurière faite il y a quelques jours par Maître Chadoutaud. Au delà de la forme administrative et juridique, ce qui est stupéfiant c’est la justification des travaux qui correspondaient, si on suit Maître Ferreboeuf, à la seule volonté du propriétaire.
Je rappelle que nous sommes en zone de la Loi littorale et que toute construction doit correspondre aux critères de cette loi ! Si le propriétaire a réalisé le mur et le passage c’est qu’il y était obligé. Quant à la digue-ponton, il n’a pas eu d’autorisation, bien au contraire.
Ce n’est pas être xénophobe que de défendre le littoral et son accès pour tous qui est mis à mal encore et toujours autour du Cap d’Antibes.
Certains croient que tout s’achète eh bien non !

Publié dans Antibes-CASA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tony Brown 05/05/2008 23:23

Comment prononce-t-on le nom "La Croe" avec diarese sur l'"e" en francais?

roger darcel 17/04/2008 16:48

Y a-t-il aussi des pontons illgaux au Cap Nègre ? Si oui, forts de l'expérience antiboise, nous pourrions peut-être aller y manifester pour leur destruction, ce week-end par exemple !