La journée de la déportation

Publié le par Gérard PIEL

Dimanche, avec Cécile Dumas, nous avons participé (seul groupe de l’opposition !) à la commémoration de la déportation.
Alors que de nouvelles provocations lepénistes bénéficient des médias, que des murs sont souillés à Peymeinade, il est important pour des élus mais aussi pour tous les citoyens d’être aux côtés des anciens déportés.

Le discours d’Emile Gente a été un moment fort, émouvant mais aussi combatif.
Face au nazisme, au racisme, aux relents d’extrême droite y compris dans la droite régnante, il faut des résistants, il faut réinventer la solidarité. Son message était un message d’espoir pour le futur.

Publié dans Antibes-CASA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article