Quelle gauche pour l’Europe ?

Publié le par Gérard PIEL


Ce week-end, une trentaine de personnalités ont réfléchi et construit sur ce thème.
Des pessimistes (réalistes) qui pensent que la gauche a disparu y compris en France, à celles et ceux qui attendent un renouveau y compris de son identité, les interventions ont été fortes.
Leila Shahid nous a dit ce qu’elle attendait d’une vraie gauche. Regis Debray a personnifié le PS de pro impérialiste, Samir Amin a expliqué comment une gauche doit être vraiment à gauche. Bernard Stiegler estime que la gauche, PCF compris, a perdu la bataille idéologique. Ricardo Petrella nous a montré le champ de ruines électoral italien. Robert Guédigian regrette que la gauche ne parle plus d’appropriation sociale des moyens de productions.
Dans quelques jours, une centaine de contributions seront rassemblées sur le site : 100voixpourlechangement.org   … à consulter sans modération.

Commenter cet article

roger darcel 21/05/2008 10:39

C'est maintenant les militants "de base" qui doivent mener la bataille idéologique, car les richesses produites n'ont, historiquement, jamis été auusi importantes (ce que semble ignorer les partis "de gauche" depuis 25 ans).Les jeunes en lutte attendent notre action. Roger