Dati, qui aime ne compte pas

Publié le par Gérard PIEL

Rachida Dati, l’ineffable ministre de la Justice, est venue il y a quelques jours soutenir la candidature d’Estrosi aux élections législatives. Accessoirement elle a annoncé que la scandaleuse prison vétuste de Nice allait rester en l’état.
Pour son déplacement, elle a utilisé un avion de l’ancien GLAM aujourd’hui ETEC (avions réservés au gouvernement) mais elle a aussi fait venir sa voiture blindée de Paris ! Peut-être pour transporter ses parures haute couture.
Avec Dati tout est permis !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article