Chemin de fer de Provence

Publié le par Gérard PIEL

Comme toutes celles et tous ceux qui portent à cœur les chemins de fer de Provence, j’ai été choqué par l’incendie et la destruction de la rame Soulé. D’abord je souhaite féliciter les deux cheminots qui ont assuré la sécurité des passagers.
Bien évidemment cet incendie et l’absence de la rame Soulé vont rendre encore plus compliqué le service pendant les mois d’été.
J’ai demandé une inscription d’urgence au budget supplémentaire du Conseil régional afin d’anticiper sur une opportunité de remplacement.
Je n’ai pas apprécié que certaines personnes y compris des élus, utilisent cet incident grave pour casser les C.P.
Quand la politique politicienne prend le pas sur le bon sens on touche l’abject !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

philippe BERTOLO 24/07/2008 20:27

Cher Yvan,nous restons sans nouvelles de M. PIEL et de ce qui a été décidé pour pallier l'urgence mais son agenda doit être chargé.Par contre, et c'est sans racollage, pour vous tenir informé, je vous conseille notre site de la CCCP (Coordination des Clients des Chemins de fer de Provence) vous aurez accès à toutes les infos en temps presque réel et aux différents commentaires des uns et des autres.Pour finir, si vous signez de votre véritable nom, il est fort probable que nous étions à l'école ensemble à VernierCordialement

yvan moche 22/07/2008 12:21

je viens d'apprendre avec un peu de retard cette catastrophe concernant la rame soulé-garnero ,je suis un fervent defenseur des cp.je rejoindrais donc tous les commentaires des blogueurs ci dessus les cp sont une veritable artere entre le litoral et la haute provence pas seulement pour le coté pittoresque et"fun"dela ligne.à l'heure ou l'on parle de protection environementale n'est il pas domage de laisser volontairement à l'abandon les 26 ou 28 kilometres de voie entre digne et saint-auban ne serait il pas possible en 2008 par simple rippage d'une file de rails de passer en metrique et d'en donner la gestion aux cp le moment ou les autorails neufs vont donner une veritable bouffée d'oxygene au reseau.je me prend mème a rever d'une eventuelle reprise du traffic marchandise ,n'en deplaise aux bras armés qui veulent la mort du reseau. gardaren lou tren dei pigna

Philippe BERTOLO 13/07/2008 22:11

Monsieur le Vice-président,je crois savoir que les chemins de fer Corses vont prêter un autorail à remettre en état, cela étant pris sur l'enveloppe supplémentaire que vous avez fait voter au Conseil Régional (aucun texte ne le mentionne, mais vous avez ma confiance), ne vaudrait-il pas mieux réparer notre propre matériel? En anticipant sur le futur, 4 AMG+ 3 SY on vivote, et il resterait 3SY+ 2 ABH révovés, non pas avec le devis Véolia, mais juste qu'ils soient en état de marche et aux normes.Les chemins de fer Corses ont crées des lignes touristiques  à grand succès en réparant, nous pouvons faire pareilCordialement

OLIVIÉ michel 09/07/2008 08:29

Faute de matériel les C.P. remplacent à partir d'aujourd'hui certains trains Nice-Digne par des autocars. Sur votre demande le Conseil Régional a voté des crédits supplémentaires (de quel montant ?) destinés à "anticiper sur une opportunité de remplacement" de la rame Soulé. Que va-t-on faire de ces crédits ? Achat d' un autorail d'occasion ? Réparation d'un autorail Renault ? Prêt d'un autorail des C.F. corses ou du C.F. du Blanc-Argent (ce qui s'est déjà produit et  a permis de libérer les autorails des C.P. d'une partie des services de banlieue) ? Peut-être attend-on d'abord les résultats de l'expertise de la rame Soulé dont on ne sait toujours pas si elle serait réparable ou non. Merci d'avance de votre réponse.

philippe BERTOLO 01/07/2008 21:02

Monsieur le Vice Président,Je reviens vers vous face à un commentaire publié sur le site du journal "La Provence" et qui relate l'incendie de la rame Souléhttp://www.laprovence.com/articles/2008/06/25/497471-Region-Une-motrice-du-Train-des-Pignes-part-en-fumee.phpCela n'a pas de mot, il nous faut un signal fort, Monsieur le Vice -Président, sinon nous perdons les Chemins de Fer de Provence, ils ont été sauvés il y a 30 ans par la cessions de terrains, aujourd'hui il ne reste que 6 autorails aux moteurs sur fatigués, une rame réversible qui risque une avarie à chaque instant, un fleuron ( ou présenté comme tel, qui a brûlé), 2 ABH Renault à réparer, et un Billard à rénover.Réparons,s'il vous plait, en attendant du neuf, ce sera pas perdu: les chemins de fer Corses font voyager les gens en ABH comme train touristique. Je me permets de vous renvoyer à un article de la CCCP, "grand-mère vous sauvera tous".Bien cordialementPHILIPPE BERTOLO