Quand le ministre ment

Publié le par Gérard PIEL

Pour la rentrée, Xavier Darcos a choisi le lycée « Bouffon ». Cela lui va comme un gant.
Il a osé déclarer qu’avec 12 400 enseignants en moins les élèves seraient mieux encadrés !?
Résultat, des classes à 35 élèves (Audiberti), à 32 (maternelle Olivari à Biot), des professeurs sur 3 ou 4 établissements,etc.
Où s’arrêteront-ils dans la casse du service public de l’Education nationale ?
Quand les luttes et résistances seront à bon niveau alors rassemblons et résistons

Publié dans Antibes-CASA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article