Elections sénatoriales 2008

Publié le par Gérard PIEL

Comme vous le savez la dynamique à gauche qui avait été créée par ma proposition de rassemblement derrière André Aschieri  vient d’être cassée.

Qui pouvait contester à André Aschieri la tête de liste de ce rassemblement ?
Sa façon de gérer sa commune, ses engagements pour  la défense des services publics, pour une véritable écologie, son positionnement  en dehors des partis faisaient d’André Aschieri le seul candidat qui pouvait être élu à gauche.

Malheureusement, cette dynamique a été cassée par les dirigeants du PS pour des questions partisanes, nous le regrettons, pas pour des raisons politiciennes mais parce que c’est un  véritable cadeau fait à la droite et à Christian Estrosi.

Parce que nous refusons des petits arrangements avec la droite il y aura une liste citoyenne pour la gauche et l’écologie qui portera la voix des femmes et des hommes de ce département qui ne renoncent pas à résister face à l’hégémonie de la droite,
-    pour défendre et moderniser les services publics,
-    pour desserrer l’étau qui étouffe la vie démocratique de ce département,
-    pour un autre développement des Alpes-Maritimes sans métropole azuréenne ni communauté urbaine de Nice, avec d’autres priorités pour l’opération d’intérêt national de la vallée du Var,
-    pour une réelle prise en compte sociale et économique du moyen et haut pays.

Publié dans Elections

Commenter cet article

jean paul sozedde 11/09/2008 16:29

quelle tristesse !!!Quand en finira-t-on avec le sectarisme et les calculs d'appareils ???Sarkosy et Estrosi  peuvent dormir tranquille