Courir pour une fleur

Publié le par Gérard PIEL

Après les sénateurs et députés UMP, il fallait redonner un peu d’air à la Pinède ! Heureusement « courir pour une fleur » et sa 29e édition a eu lieu.
Je n’avais plus fait de « 20 bornes » depuis une dizaine d’années et c’est toujours aussi dur même un peu plus. Mais quel plaisir de courir  autour du Cap sous le soleil, sans voiture, avec ces centaines de passionnés et les bénévoles qui nous ont bien gâté pendant cette matinée. Parmi eux beaucoup de mes collègues de Carrefour étaient présents tout le long de la route.
J’ai aimé le 20 Km qu’en sera-t-il du marathon le 9 novembre ?


Et si courir pour une fleur avait lieu une fois par mois ?


Pas la course bien sûr mais la neutralisation d’une partie du Cap d’Antibes pour les cyclistes, les joggers, les planches et patins à roulettes, les promeneurs.

Un dimanche matin chaque mois hors saison estivale, c’est ce que nous proposions avec « La gauche et l’écologie » pour les élections municipales, bien préparé après concertations avec les habitants, je suis persuadé de la réussite.

Publié dans Antibes-CASA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article