La procédure DALO privatisée !

Publié le par Gérard PIEL

Après avoir été alerté par la parution d’un appel public à concurrence dans la presse qui portait sur l’assistance des dossiers dans le cadre de la mise en oeuvre du Droit Au Logement Opposable (DALO), j’ai interpellé le Directeur départemental de l’Equipement signataire de cet appel d’offres.

Celui-ci vient de me répondre en confirmant que cette assistance porte sur « l’accueil des déposants de dossier, la saisie des dossiers sur le logiciel CAMDALO, le préclassement des dossiers en fonction des situations. »
Il m’assure que la confidentialité est préservée.

Les services de l’Etat sont tombés bien bas s’ils ne peuvent pas assurer cette mission. Par contre, certains vont trouver leur compte en exploitant les dossiers DALO.

Comment accepter qu’une société ou une association, pourquoi pas de circonstance, intervienne sur le logiciel COMDALO ? Monsieur le directeur ne m’a pas communiqué le choix de l’opérateur. Qu’en est-il ?

Par contre il m’a précisé que cette procédure était généralisée sur l’ensemble du pays, dans chaque département, ainsi la loi DALO fera certainement quelques heureux bénéficiaires mais quid du service public, quid des usagers.

Je ne me faisais pas d’illusion sur loi DALO et son application, mais je n’imaginais pas qu’elle puisse être utilisée de cette façon.

Commenter cet article