Un sale patron pour une sale boite

Publié le par Gérard PIEL


Depuis hier nous connaissons le vrai visage d’Antoine Di Zazzo le patron de SMP Technologie qui commercialise le Taser, cette arme qui a déjà tué des dizaines de personnes à travers le monde.
Ce personnage est en garde à vue avec cinq policiers ripoux qui l’ont aidé à espionner Olivier Besancennot qui, comme des milliers de citoyens, dénonce la dangerosité de cette arme.
Il semble que le statut de patron donne tous les droits y compris de réquisitionner des policiers pour des actions de basses fosses.
Mr Di Zazzo est en pleine campagne de démarchage des mairies à qui il veut vendre son arme pour les polices municipales, en constatant les mœurs de ce personnage, je ne peux qu’appeler ces élus à la plus grande prudence !

Commenter cet article