Après le Conseil municipal du 17 octobre

Publié le par Gérard PIEL

En préambule le député – maire - président de la CASA présenta au conseil municipal le projet du futur TCSP (Transport en Commun en Site Propre) Antibes – Sophia. C’est là que l’on comprend que ce n’est pas pour demain ou même après demain !

Après cette longue présentation, je suis intervenu sur quelques points :
1°) on ne doit pas attendre la réalisation du TCSP pour construire la gare multimodale au droit de la gare SNCF
2°) Commençons par une desserte rapide avec des bus à grande capacité et cadencée à 10 minutes.
3°) que ces bus soient à énergie propre.
Mon intervention au nom de « la gauche et l’écologie » fut la seule de l’opposition.

Le Conseil municipal débute comme à l’accoutumée  par les arrêtés pris par le maire et en particulier un arrêté pour une procédure d’expulsion (lire mon intervention) Après mon intervention le maire a expliqué que la procédure était nulle et non avenue, le couple étant relogé, voila une bonne nouvelle à généraliser !

Denis La Spesa intervient sur le rapport du délégataire de la Fourrière en relevant une absence (lire l’intervention).

Habitant les Semboules, je fais trois remarques sur le dossier du terrain de loisirs (lire mon intervention).

Par contre nous avons voté contre l’achat à la SACEMA du jardin de la Médiathèque et Cécile Dumas a expliqué pourquoi (lire son intervention).

Denis La Spesa après être intervenu (lire son intervention) et après avoir écouté la réponse du maire, nous a proposé de voter pour la réalisation du foyer d’accueil médicalisé. Il a accepté de n’être que suppléant d’un élu socialiste bien que ceux-ci n’aient pas voté ce dossier !

J’ai fait part de notre opposition au transfert de charges de 30 millions d’€uros de la CASA pour la construction du complexe sportif des Trois Moulins (lire l’intervention).

Puis, je suis intervenu sur une nouvelle disposition quant aux enseignes publicitaires (lire mon intervention).

Cécile Dumas a expliqué pourquoi notre avis sur le Service Public d'Assainissement Non Collectif - SPANC- était négatif (lire son intervention). Puis elle a dénoncé l’abandon d’une réelle politique en faveur de la petite enfance (lire son intervention) qui oblige les agents de l’hôpital à quémander des places de crèches.

J’ai rappelé notre volonté de ne pas renouveler la concession la plus ancienne de France d’un service public : « la distribution de l’eau » (lire mon intervention) à l’occasion du rapport 2007 de VEOLIA.
Toujours un rapport VEOLIA, celui de la station d’épuration qui continue de rapporter gros (lire mon intervention).

Enfin, le rapport d’activité du SIAQUEBA qui gère La Brague et ses affluents était réduit à sa plus juste expression. J’ai dénoncé ce laxisme (lire mon intervention).

Commenter cet article

roger darcel 20/10/2008 17:18

  Je tiens à vous féliciter en particulier pour votre intervention sur les contrats d'eau avec Véolia. Dans mon immeuble, je m'était opposé,il y a deux ans, à la mise en place de compteurs individuels qui représentaient un vrai fromage pour la-dite société: soit près du tiers du tarif payé pour la consommation annuelle.......je constate que les habitants d'autres immeubles n'ont pas réussi à échapper à ce "racket" sur l'eau.Il serait urgent que la commune reprenne en main sa gestion de l'eau (et le contrôle des travaux y afférents).   Roger Darcel