Nice – Breil – Tende…

Publié le par Gérard PIEL

Hier soir j’étais à Drap pour participer au  Comité de ligne de la desserte Nice – Breil – Tende présidé par Adeline Mouton.
Avec les responsables de la SNCF, des élus Marc Morini, maire de Drap ; Francis Tujague, conseiller général et maire de de Contes; Noël Albin, conseiller général et maire de Touët de l’Escarène ; Michel Guidi, maire de Cantaron ; des représentants associatifs et de nombreux voyageurs.

Une nouvelle fois, nous avons fait le bilan de la ligne : toujours plus de passagers, de travaux en cours et d’autres annoncés pour 2009, l’accessibilité des trains pour les personnes à mobilité réduite, le nouveau service du 14 décembre, les projets de gares multimodales à Drap-Cantaron et à l’Escarène, la halte du pont St Michel, le futur parking de la Trinité, le cadencement 2010, la halte du lycée.

Bien sur tout ne va pas à la vitesse du TGV mais on modernise, on développe ! Bien sur au détour d’une discussion on apprend que tel TER voit son horaire modifié par celui d’un train de fret Veolia, comme quoi la grève actuelle a bien des raisons.

En conclusion, je me suis permis de rappeler la première réunion de ce comité de ligne il y a 10 ans !
J’ai rappelé que j’avais choisi de le présider car la ligne était menacée de fermeture.
10 ans de bataille du rail
10 ans à agir collectivement pour que les Paillons, la Roya, la Bevera continuent d’être desservis par le train, par le service public SNCF.

Pour la petite histoire, hier la voie rapide a été fermée une grande partie de la journée préventivement pour un risque de crue du Paillon, la voie ferrée, elle, a bien fonctionné.

Publié dans Transports

Commenter cet article

OLIVIÉ michel 07/11/2008 09:33

Tout cela est encourageant. Bravo aux défenseurs de la ligne qu'il s'agisse des élus ou des associations d'usagers. L'allusion au train de fret Véolia m'intrigue. Serait-il prévu de rétablir les trains de ciment ? Ce serait trop beau pour être vrai.