La « cagade » de la semaine à Christian Estrosi

Publié le par Gérard PIEL

pour sa manière très politicienne de matraquer fiscalement les Niçois et les Niçoises +15% d’impôts locaux.
 C’est la faute à Peyrat dit-il ! 
Et dire que dans son équipe municipale ils et elles sont nombreuses à avoir été adjoint et conseiller municipal avec Peyrat et donc à avoir participé à sa gestion.
La droite n’a qu’une seule politique et ce sont toujours les mêmes qu’elle sert grassement que le maître d’hôtel s’appelle Christian ou Jacques ou Nicolas.


La « cigale » à Jean Marie Gustave Le Clezio pour son discours lors de la remise du prix Nobel de littérature.
Bonne promenade « dans la forêt des paradoxes » !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article