La « cagade » de la semaine à Georges Roux

Publié le par Gérard PIEL

, vice-président du Conseil général, qui vient de perdre le peu de crédibilité qui lui restait en jouant le rôle du « ravi » lors de l’annonce de la fermeture du collège La Rostagne.
Georges Roux s’est essayé à l’adage « si tu subis une décision fait semblant d’en être à l’initiative » mais il a tout foiré. Certains de ses « amis » l’ont regardé se planter  avec délectation et envie pour son siège de conseiller général. Pour ce qui me concerne, je ne tire pas sur les ambulances mais ses prestations pitoyables de cette semaine lui permettent d’obtenir la « cagade » !

La « cigale » aux parents d’élèves, aux enseignants, aux personnels non enseignants et aux élèves de La Rostagne mobilisés mardi matin contre la fermeture ! Même s’ils n’étaient pas très nombreux, ils ont prouvé que la lutte paie.


Commenter cet article