La Cagade de la semaine au pape et au Vatican

Publié le par Gérard PIEL

La cagade de la semaine qui aurait pu être décernée au député-maire d’Antibes pour « la pose de la 1ère pierre de la maquette de la salle de spectacle » a été remportée par le Vatican et son pape qui ont osé excommunier une enfant de 9 ans qui, étant enceinte après avoir été violée, a avorté. Pour faire bon poids, ils ont excommunié aussi l’équipe médicale qui a procédé à l’avortement.
Par contre le violeur lui n’a pas subi les foudres du pape ex-membre des jeunesses hitlériennes. Le viol est donc moins grave, beaucoup moins grave, que l’avortement.
Quand l’obscurantisme occupe le fauteuil de St Pierre, la désobéissance des croyants est une nécessité !


La « cigale » à la ministre Christine Boutin qui vient de déclarer qu’aucune expulsion n’aura lieu sans relogement. 1ère victoire pour les militants du droit au logement.
Nous ferons respecter cette directive y compris à Antibes où cela fait six jours que Mme F. et ses deux petites filles attendent leur relogement !
Lire le communiqué de presse.

Commenter cet article