Des millions dans la rue … et dans les urnes !!

Publié le par Gérard PIEL




25 000 ou peut-être plus à Nice, des milliers dans toute la France pour dire NON à la politique de casse sociale, de régression économique, de déni de démocratie.



Il reste à souhaiter que la phrase de Ben « fermer les yeux écouter la rue » soit suivie par les députés UMP, le gouvernement et Sarkozy.
Comme moi vous en doutez et vous constatez que dès le soir même par la bouche de Fillon, le mépris et le cynisme continuent d’être les seules réponses de la droite.
Alors que le président de la République continue de profiter des bienfaits des grands patrons y compris mexicains, y compris à la fortune d’origine douteuse, le peuple souffre, subit, mais la colère et la contestation montent.
Alors que les perroquets UMP utilisant les média achetés parlent de crise et de justice sociale, les patrons continuent de se distribuer des dividendes, stocks options, etc.…de Total à la Société générale ils sont sans vergogne.
UMP et Medef continuent leur duo immoral !
Alors que l’UMP mais d’autres aussi, comme les dirigeants du PS qui rappelons-nous ont voté le Traité européen de Lisbonne, expliquent les bienfaits de l’Europe libérale, les salariés assistent aux fermetures, délocalisations des entreprises sans que Bruxelles ne lève le petit doigt.
Changeons cette Europe libérale, qu’elle soit sociale ou ultra, c’est d’une autre Europe dont ont besoin les peuples de nos pays.
C’est ce que nous proposons avec le Front de gauche (PCF, PG, GU) à l’occasion de l’élection des députés européens. Le 7 juin, ceux qui résistent et luttent dans leurs entreprises, ceux qui résistent et luttent pour le droit au logement pour tous, ceux qui résistent et luttent contre les atteintes aux libertés, à la démocratie, ceux qui avaient refusé le traité constitutionnel en 2005 auront une liste à leur disposition avec le Front de Gauche.




























































et après la manif de Nice, signature de la pétition devant la médiathèque de Valbonne.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article