Avec les sans-papiers

Publié le par Gérard PIEL

Samedi 21 la place Garibaldi portait bien son nom.
Garibaldi a été un député français alors qu’il était de nationalité italienne, la droite de l’époque a refusé cette situation et a fait annuler son élection.




Donc, samedi 250 personnes réunies avec nos camarades sans papier, CGT, FSU pour les syndicats, RESF, MRAP pour les associations, PCF et Les Alternatifs pour les partis politiques mais où étaient les autres, celles et ceux qui, à longueur de manifs, clament le « tous ensemble » ?

Commenter cet article