Le diable se cache dans les détails des appels d’offres de Mme Estrosi-Sassonne

Publié le par Gérard PIEL

Aujourd’hui 26 mars, dans les pages d’annonces légales de Nice-Matin une ½ page pour Côte d’Azur Habitat, l’office public de l’habitat de Nice.
L’objet du marché « stockage de biens meubles par nature appartenant à des locataires qui ont fait l’objet d’expulsion… »
Le montant du marché 35 000 € HT minimum à 55 000 € HT maximum.

J’ai toujours été intéressé par les Appels d’offres de Côte d’Azur Habitat au temps de l’OPAM ils étaient plutôt savoureux, un rapport de la MIILOS avait d’ailleurs souligné leurs spécificités niçoises.
Mais là, c’est bien l’objet de cette annonce qui pose question. Soit Madame Estrosi-Sassonne n’a pas entendu la déclaration de la     ministre Christine Boutin ni lu la lettre aux préfets où elle indiquait clairement qu’il n’y aura pas d’expulsion sans relogement soit Madame Estrosi-Sassonne passe outre et ne respecte pas la parole ministérielle !
Ce qui est inquiétant c’est le montant prévu. Cela veut dire des expulsions massives.
La chasse aux pauvres continue dans notre belle Côte d’azur y compris dans les cités de l’OPAC qui sont pour la plupart vétustes et laissées à l’abandon.

Publié dans Logement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean paul sozedde 26/03/2009 18:44

bravo gerard