La cagade de la semaine

Publié le par Gérard PIEL

à RFF établissement public d’état qui, une nouvelle fois, bloque les travaux des ascenseurs de la gare d’Antibes.

Depuis 2004, cet établissement public sous tutelle  du Ministère des transports est saisi par les collectivités, Conseil régional Provence Alpes Côte d’Azur, Conseil général des Alpes-Maritimes et commune d’Antibes pour réaliser les ascenseurs sur le quai :
- 1e convention en janvier 2005 : 800 000 €
- puis un avenant de 305 000 € en mai 2008
- et maintenant de nouveau des problèmes se posent qui obligent à refaire le marché !

Copie des courriers au secrétaire d’état aux transports et au directeur régional de RFF.


La « cigale » de la semaine à « l’appel des oubliés » qui rappelle au président de la République les promesses de son prédécesseur.
Chirac s’était engagé à harmoniser les pensions des anciens combattants d’Afrique.
Sarkozy a déclaré le 8 mai « la France n’oubliera pas le sacrifice de ceux qui se sont battus pour elle ». Pourtant en deux ans, il n’a rien fait !
Un ancien combattant sénégalais vaut 159 € et un marocain 80 € , un ancien combattant français 600 € !
Signez l’appel sur : http://oubliesdelarepublique.blogspot.com

Commenter cet article

Louise 28/05/2009 08:24

M. Piel, en ces temps de crise, je vous conseille les services d'une secrétaire efficace, bénéficiant d'une solide formation en français. L'orthographe et la syntaxe de vos courriers sont édifiants. Adresser une telle correspondance à un ministre me paraît inconcevable. Même s'il est vrai qu'à l'heure d'Internet et du "zapping" la forme n'a plus guère d'importance aux yeux des jeunes, une telle rédaction fait perdre beaucoup de crédibilité à vos propos pourtant importants. Quant au fond, je suis atterrée de constater que les collectivités locales peuvent octroyer à RFF des subventions importantes sans même avoir fait valider les cahiers des charges par des ingénieurs compétents, alors même que pour une association, la moindre subvention est passée à la loupe par vos services. A votre place, je diligenterais également une enquête interne aux services du Conseil régional pour savoir comment de telles choses peuvent se produire !

Gérard PIEL 28/05/2009 09:35


Chère Louise,

Si vous cherchez une place de secrétaire, désolé...mais la mise en forme du courrier à M.Bussereau a été choisie de façon délibérée! Il y a des moments où pour bien se faire comprendre il vaut
mieux aller à l'essentiel.
Sur le financement de RFF, ce n'est pas les collectivités qui font la loi mais le gouvernement et les députés qui votent. Là aussi pour se faire entendre il faut souvent y mettre le ton et moins
les formes!