Découpage ou charcutage ?

Publié le par Gérard PIEL

Une nouvelle fois la droite au pouvoir ne peut s’empêcher de sortir les ciseaux pour remodeler la carte électorale. La dernière fois, c’était Charles Pasqua.
Au-delà des chicayas internes à la droite, deuxième circonscription de Nice supprimée, sectionnements de Vallauris Golfe Juan et de Grasse, c’est bien une opération estampillée UMP qui est pratiquée.

Avec la création de 9 sièges pour les français de l’étranger, le parti de Sarkozy fait d’une pierre deux coups, il permet aux amis du président exilés fiscaux en Suisse ou ailleurs, de voter à domicile et il accroit automatiquement son potentiel de siège.

En ce 14 juillet nous devons réaffirmer que la seule vraie réforme démocratique serait le retour à la proportionnelle permettant ainsi une juste représentation de toutes les sensibilités politiques.
Par exemple dans le 06 : 40% de la population n’est pas représentés à l’Assemblée nationale, les 9 députés UMP rassemblant 60% des voix !

Commenter cet article