Soutien aux postiers en lutte

Publié le par Gérard PIEL

Rassemblement mardi 28 juillet à 16 h place Masséna à Nice

Après 42 jours de grève, les facteurs de Carros et St Martin du Var continuent de revendiquer l’ouverture de vraies négociations.

Alors que vendredi une première rencontre avait été obtenue avec une prise en compte des revendications, la direction de La Poste a choisi de nouveau l’affrontement en remettrant en cause ces avancées.

Le choix de casser le service public postal en prenant en otages des milliers d’usagers trouve un soutien et un agrément auprès des représentants de l’état ou plutôt du gouvernement dont on attend toujours qu’ils prennent leurs responsabilités en convoquant la direction de La Poste pour la forcer à s’asseoir à la table des négociations.

Il est vrai que Christian Estrosi, ministre de tutelle, maire de Nice, président de la Cunca, donne le mauvais exemple depuis le début du conflit il est aux abonnés absents !

Commenter cet article