Sophia Antipolis : le déclin s’accélère

Publié le par Gérard PIEL


Depuis le début de l’année des centaines d’emplois ont été supprimés et des entreprises liquidées.

Le déclin s’accélère avec le dépeçage organisé au profit de l’Opération d’Intérêt National de Nice (OIN) : Schneider 350 emplois, Ernst & Young 45 emplois, mais aussi les restructurations des grands groupes Hewlett Packard  et maintenant Alcatel Lucent 35 emplois à la rue.

Tout cela ne semble pas émouvoir le SYMISA, syndicat mixte qui gère la technopole ni son président Jean Leonetti, député – maire d’Antibes, président de la CASA, qui prévoit un prochain conseil d’administration à la rentrée de septembre !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article