Wipro, un scandale à Sophia Antipolis

Publié le par Gérard PIEL

Le 27 août, j'avais déjà relaté le scandale que représente la fermeture de l'entreprise Wipro à Sophia Antipolis s'ajoutant aux centaines d'autres suppressions d'emplois sur ce site laissé à l'abandon.

Aujourd'hui, le scandale devient financier avec le hold-up effectué par le patron de l'entreprise à qui l'état a versé plus de 12 millions d'euros en trois ans.

Voici le courrier adressé à Christian Estrosi, ministre de l'industrie.

Publié dans Antibes-CASA

Commenter cet article