Cahiers d'Antibes - 5

Publié le par Gérard PIEL

Les classes apparaissent, une aristocratie foncière peu nombreuse mais disposant de la finance et de la force dirige les travailleurs liés aux différents domaines, véritables esclaves qui ont du mal à subsister. La classe dominante impose sa tutelle sur le travail, mais aussi sur la sphère privée, jusqu’aux croyances qui sont imposées à ce que l’on peut appeler le peuple ! Le non partage des richesses étant le corollaire de cette domination. Cette situation s’impose par l’hérédité des fonctions ! Et oui, il y a 1 600 ans la lutte des classes existait déjà !  Lire la suite

Publié dans Cahiers d'Antibes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article